RECRUTEMENT D’UN/E VOLONTAIRE INTERNATIONAL FRANCOPHONE – PARTICIPATION DES FEMMES

Date de publication :
1 janvier 2018

Description de poste

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme Pro-CEMA, l’Unité de Gestion du Programme, basée à Lomé au Togo,
recherche un/e volontaire international/e – participation des femmes pour une période d’un an, renouvelable.

CONTEXTE

L’objectif global du programme Pro-CEMA est de contribuer à l’atteinte des objectifs de la Stratégie de Croissance Accélérée et
de Promotion de l’Emploi par un appui à la consolidation de la gouvernance locale et une plus grande participation de la société
civile, notamment des organisations de femmes autonomes, dans la définition, la mise en œuvre et le suivi des politiques de
développement. Le programme (« Etat-Monde associatif ») vise à mieux impliquer la société civile dans l’accompagnement de
l’action gouvernementale, la gestion des affaires publiques/redevabilité et à assurer une meilleure coordination État-Monde
Associatif. Il attachera une attention particulière à la dimension genre et visera notamment à encourager les candidatures
féminines et accroître la présence des femmes aux postes électifs. Il visera aussi à permettre au milieu culturel de mieux
participer au débat citoyen.

L’objectif spécifique du Pro-CEMA est : Contribuer au dialogue État-Société Civile pour la définition et la mise en œuvre
d’actions de développement, à la participation des femmes et de jeunes filles dans la vie publique et politique locale.

Ses résultats escomptés sont :

R1 : Les faitières des OSC, professionnelles et représentatives, sont capables de renforcer les capacités de leurs membres, en
particulier des femmes et de jeunes filles, à jouer pleinement leur rôle d’acteur de développement et de contrôle de l’action
gouvernementale.
R2 : L’État assure la promotion, la supervision et le dialogue avec le monde associatif.
R3 : La participation des femmes et de jeunes filles à la vie publique et politique ainsi qu’à la gestion des affaires locales est
accrue.
R4 : Le monde culturel s’intègre dans des actions de dialogue de la société civile et dispose de meilleures conditions afin de
participer au débat citoyen.

ATTRIBUTIONS ET RESPONSABILITES

Sous la supervision de l’expert/e national/e – genre, il/elle contribuera essentiellement à la mise en œuvre de l’Académie des
femmes leaders et devra accomplir les tâches suivantes (ces responsabilités incluent, mais ne sont pas limitées à) :

-Soutenir la participation accrue des organisations de femmes autonomes dans les espaces de dialogue intra société civile et
cadres de concertation avec l’État ;
-Appuyer la mise en œuvre de l’Académie des Jeunes Leaders ;
-Contribuer à la création d’outils méthodologiques répondant aux besoins de formation ;
-Contribuer à ma mise en place d’un fonds de renforcement et préparation des appels à propositions, dirigés aux organisations
et associations de femmes autonomes ;
-Appuyer les actions de plaidoyer des organisations et associations de femmes autonomes en faveur d’un environnement
favorable au monde associatif ;
-Préparer des réunions et organiser des rencontres, ateliers et conférences ;
-Faire le suivi et la collecte sur le terrain des données nécessaires pour la rédaction des rapports périodiques et l’évaluation
des activités réalisées ;
-Assister le chef d’équipe dans la préparation, l’organisation et l’évaluation des activités du programme en général ;
-Assister le chef d’équipe à développer et maintenir des rapports avec les partenaires techniques locaux ;
-Accomplir toutes autres tâches appropriées selon les circonstances et les besoins du programme à la demande du chef
d’équipe.

AUTRES EXIGENCES

La personne intéressée par le poste doit être capable de conduire des formations, de voyager à l’intérieur du pays, de travailler
sous pression, de faire preuve d’initiative et de conserver à tout moment une impartialité et neutralité absolue. Les
candidatures féminines sont vivement encouragées.

QUALIFICATIONS

Au moins une licence en Sciences politiques, Relations Internationales, Droit Public avec une expérience professionnelle d’au
moins 1 an, de préférence avec des ONG.

Le/a volontaire international/e, originaire d’Afrique francophone, devra avoir les qualifications suivantes :

-Avoir une expérience et bonne connaissance des questions relatives à l’égalité du genre ;
-Avoir d’excellentes capacités de communication ;
-Posséder une expérience pratique dans le domaine de la formation des adultes ;
-Avoir une bonne connaissance des différents outils informatiques (word, excel, PowerPoint, etc.) ;
-Être capable de travailler en équipe ;
-Disposer d’une excellente capacité de rédaction en français.

SUPERVISION

Le/la titulaire du poste rend compte à l’expert/e national/e – genre

INDEMNITE

Le/a volontaire international/e bénéficiera de :

-Un billet d’avion A/R ;
-Une assurance de voyage ;
-Une indemnité mensuelle.

PRISE DE FONCTION

La prise de fonction est prévue le 1 janvier 2018.

DOSSIER CANDIDATURE

Le dossier de candidature doit être adressé à Mathias Agbobli, RAF du Pro-CEMA à l’adresse suivante magbobli@ice-org.eu  
avant le 20 décembre 2017 et doit inclure :

-Lettre de motivation ;
-CV détaillé ;
-Photocopie des diplômes ;
-Attestations de stage et/ou certificat de travail ;
-Contacts de trois références.