TERMES DE REFERENCE

Mission d’assistance technique pour la réalisation d’un diagnostic local participatif sur l’accès à l’emploi pour les jeunes en situation de
handicap (JSH).

PROJET

« Amélioration de l’accès à l’emploi des jeunes en situation de handicap au Bénin et en particulier dans les départements de l’atlantique et du
littoral»

I. Présentation de la structure commanditaire : Handicap International  /Programme Togo-Bénin


I-1- Présentation de la Fédération Handicap International


Handicap International (HI) est une association de solidarité internationale non gouvernementale, non confessionnelle, sans affiliation politique
et à but non lucratif. Depuis sa création en 1982, l'organisation a mis en place des programmes de développement dans près de 60 pays, et
intervient dans de nombreuses situations d'urgence. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables, elle agit et
témoigne, pour répondre à leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs
droits fondamentaux.

Mission et valeurs

L’association intervient dans tous les contextes aux côtés des personnes en situation de handicap et de vulnérabilité, pour leur prêter
assistance et les accompagner dans leur prise d’autonomie. L’aide déployée par l’association s’effectue selon une approche globale et inclusive
qui considère les personnes en situation de handicap au sein de leur environnement social, économique et culturel. Autrement dit, il s’agit de
permettre aux personnes en situation de handicap de vivre dignement par l’égalité de l’accès aux soins, mais aussi au travail et aux loisirs. Les
programmes comme les actions de plaidoyer de l’association s’inscrivent dans une démarche de satisfaction des Droits Humains, qui fondent les
principes de dignité, de participation, de non-discrimination et de proximité des dispositifs répondant aux besoins des populations.

Mode d’intervention

Dans les contextes de crise comme dans une perspective de développement, HI place les personnes en situation de handicap au cœur de sa
stratégie d’intervention, en apportant le plus grand soin à ce que les populations accompagnées deviennent progressivement actrices de leur
propre développement. Pour ce faire, chaque fois que cela est possible, l’association s’appuie sur les réseaux existants dans les pays
(associations d’entraide ou de personnes en situation de handicap, instances régionales ou gouvernementales) et leur apporte structure et
soutien pour renforcer leurs capacités d’intervention.

I-2- Le programme  Handicap International Togo-Bénin

HI est intervenu respectivement au Togo et au Bénin dès 1997. Deux programmes distincts impliqués tous les deux dans le secteur de la
réadaptation (un des cœurs de métier de HI) ont alors été créés, parallèlement à un projet d’appui à la société civile ou « promotion de la
dynamique associative ». Les premières actions du Programme Bénin n’ont réellement débuté qu’en septembre 1999. Le soutien associatif a été
amorcé mais rapidement stoppé. En 2003, du fait des difficultés à assurer les financements des activités, le programme au Bénin fut fermé.

Un bureau de HI a été ré-ouvert au Bénin (à Cotonou) en 2010 suite à une demande du Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale et
s’est intégré en tant que site du programme Togo Bénin sous la direction du bureau principal basé à Lomé. Depuis, de nombreuses activités ont
été développées au Bénin couvrant des thématiques nouvelles : Filariose lymphatique, promotion des droits des personnes en situation de
handicap, sécurité routière et développement local inclusif.
Les thématiques ainsi que les activités développées au sein du programme sont en plein essor et à l’image de l’évolution de la Fédération et de
sa stratégie d’intervention.  

Le programme HI Togo-Bénin s’est doté d’une nouvelle stratégie opérationnelle en 2014, dont l’objectif général vise à « S’engager avec les acteurs
au Togo et au Bénin à réduire les inégalités afin d’améliorer les conditions de vie des personnes vulnérables, et en particulier des personnes
handicapées, pour le développement d’une société inclusive ».  Cette  stratégie  est déclinée en trois axes essentiels :

Axe 1 : Intervenir dans le cadre de notre mandat pour avoir un impact majeur
Mettre à l’échelle nos interventions pour diffuser des pratiques qui ont fait leur preuve
Mener des projets d’envergure et intervenir à grande échelle pour avoir un impact majeur

Axe 2 : Exercer notre mandat pour répondre à des besoins spécifiques
Etre contributeur, construire nos savoir-faire, intervenir à échelle modérée
Mener des projets sur des territoires limités afin de consolider nos savoir-faire

Axe 3 : Saisir des opportunités en lien avec notre mandat
Explorer de nouvelles pistes en fonction des opportunités identifiées annuellement
Adosser nos expertises sur le handicap à des interventions d’acteurs généralistes

II-  PRESENTATION DU PROJET

II-1- Description du projet

Intitulé du projet  Amélioration de l’accès à l’emploi des jeunes en situation de handicap au Bénin et en particulier dans les départements de
l’atlantique et du littoral

Localisation précise:  Communes de Cotonou  et Abomey Calavi (République du Bénin)
Date de démarrage:  Janvier 2018
Durée prévisionnelle du programme: 48 mois (04 ans)

Partenaires locaux       

L’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE), la Fédération des Associations de Personnes Handicapées du Bénin (FAPHB) faitière des Organisations
des Personnes Handicapées du Bénin, le Réseau des Associations de Personnes Handicapées de l’Atlantique-Littoral (RAPHAL), les Institutions
de Micro-finance (IMF), les centres de Réadaptation à Base Communautaire (RBC) auxquels il faut ajouter petites, moyennes et grandes
entreprises sans oublier les entreprises et institutions publiques. En outre, le cheminement vers l’accès à l’auto-emploi repose inévitablement
sur l’accès à la formation et au crédit, par conséquent les programmes comme le Business Promotion Center (BPC) et les IMF sont
incontournables.

Groupe(s) cible(s)        

-Les jeunes personnes en situation de handicap  demandeuses d’emploi (15-34 ans);
-Les professionnels des services d’insertion professionnelle y compris les centres de formation, IMF et banques;
-Les entreprises publiques, privées et spécialisées;
-Les institutions publiques dont l’ANPE;
-Les partenaires sociaux;
-Les Organisations de Personnes Handicapées (OPH) et Organisations de la Société Civile (OSC) notamment celles actives dans le domaine de la
Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE);
-Les autorités publiques locales et nationales.

II- 2-Objectifs et résultats attendus du projet

Objectif(s) global(aux) : Améliorer l'insertion économique et professionnelle des personnes handicapées au Bénin

Objectif(s) spécifique(s) : Promouvoir l’emploi décent des Jeunes en situation de handicap (JSH) au travers de l‘accompagnement et du
renforcement des personnes, acteurs publics, services de l’insertion professionnelle et des entreprises

Résultats attendus :

Résultat 1: Les acteurs de l’emploi développent un environnement favorable à l'insertion professionnelle des jeunes femmes et hommes
handicapés (JSH)

Résultat 2
: Le système d’accompagnement vers l’emploi /auto emploi et de formation est renforcé pour une meilleure prise en charge des JSH

Résultat 3:
Des entreprises pilotes recrutent et intègrent dans l'emploi des jeunes femmes et hommes en situation de handicap et améliorent
leurs politiques inclusives.

III- Présentation de la mission

III- 1- Justification de la mission

Les éléments du contexte en matière d’Insertion Socio-Economique ayant conduit à l’élaboration du projet sont :

-Les services de l’emploi ne tiennent pas compte des besoins spécifiques des personnes handicapées et ne sont pas sensibilisés et outillés pour
les accompagner dans le développement de leur projet professionnel et dans l’accès et le maintien dans l’emploi;
-Les employeurs peuvent être réticents à recruter des personnes handicapées ou veulent recruter des personnes handicapées mais ne savent
pas où trouver des personnes handicapées dont le profil correspond à leurs besoins;
-Les communautés et sociétés stigmatisent les personnes handicapées et les personnes vulnérables et adoptent envers elles des attitudes et
comportements négatifs. Souvent exclues et marginalisées, les personnes handicapées et les personnes vulnérables manquent d’accès aux
opportunités pour acquérir les compétences et la confiance leur permettant de s’engager activement pour améliorer leur situation;
-Les femmes handicapées sont particulièrement exclues de l’emploi, subissant une double discrimination, du fait d’être à la fois femme et
handicapée. Elles sont donc plus vulnérables à la discrimination, et sont plus susceptibles d’être pauvres, exclues de
l’éducation et au chômage. Elles souffrent de discrimination à l’embauche, et ont des difficultés pour accéder à la santé et aux autres services
publics;
-Enfin, les personnes handicapées et les personnes vulnérables ne sont pas consultées ni suffisamment représentées, et ne participent pas aux
prises de décision les concernant.

Dans le cadre de l’atteinte du résultat 1 indiqué ci-haut, il est prévu la réalisation d’un diagnostic local participatif sur l’accès à l’emploi pour les
jeunes en situation de handicap (JSH).

En effet, tout processus de développement inclusif doit être basé sur un  diagnostic participatif concernant l’intégration des personnes
handicapées et le respect de leurs droits au sein de la communauté. Ce diagnostic peut créer de nombreuses opportunités pour les OPH et OSC
et permettre de développer un sentiment d’appropriation et de responsabilité partagé au terme du processus. Un diagnostic local participatif  
permettra d’identifier les principaux obstacles qui empêchent les personnes handicapées de participer pleinement à l’activité socio-économique.
Plus spécifiquement, le type de diagnostic  proposé constitue le point de départ pour promouvoir l’accès à l’emploi pour les jeunes en situation
de handicap (JSH).et devra aboutir aux résultats suivants :

-Apprécier le contexte socio-économique général et en particulier le contexte spécifique touchant les JSH;
-Déterminer le niveau d’accès des JSH aux services de l’insertion professionnelle et à l'emploi et identifier les barrières sociologiques,
environnementales et économiques aux opportunités d'accès;
-Identifier et analyser le système d’acteurs de l'insertion professionnelle et de l'emploi et les processus décisionnaires entre les pouvoirs
publics, les fournisseurs de service, les entreprises et la société civile;
-Formuler une série de recommandations concrètes à destination des acteurs du territoire pour la mise en œuvre des actions du projet et en
identifier les mécanismes de suivi.

La méthodologie du diagnostic devra aussi permettre de favoriser le dialogue, une analyse et vision commune, puis, la coopération et la
coordination entre les organisations de la société civile, notamment les OPH et les acteurs de l’insertion professionnelle, les administrations et
autorités locales.

Un groupe de travail sera mis en place pour la mise en œuvre du diagnostic composé d’acteurs pertinents de l’insertion professionnelle et de
l'emploi. Les membres seront formés aux questions transversales liées au handicap avec une approche économique mettant en exergue les
bonnes pratiques et particulièrement les potentialités des JSH. Ce groupe pilotera l’ensemble du cycle du diagnostic.

Dans le cadre de la réalisation du diagnostic local participatif sur l’accès à l’emploi pour les JSH ci-dessus décrit, l’assistance  d’une ressource
humaine technique  s’avère nécessaire afin d’accompagner l’équipe du projet et les partenaires dans la conduite du processus.

III- 2- Objectifs de la mission


Cette mission vise à assurer la mise en œuvre qualitative  des activités liées à la réalisation du diagnostic local participatif sur l’accès à l’emploi
pour les jeunes en situation de handicap assorti d’un  annuaire des prestataires de services publics et privés dans le domaine de l’insertion
professionnelle.

De façon spécifique, elle permettra :


-D’assurer, en collaboration avec  l’équipe du projet, le développement des TDR du diagnostic et de l'annuaire des acteurs et prestataires de
services en insertion professionnelle;
-De développer une méthodologie (assurant la participation réelle des membres du groupe de travail et susceptible de favoriser
l’atteinte des résultats sus indiqués), de veiller à son respect pour la réalisation du diagnostic;
-De développer les outils (fiches d'enquêtes, fiches d'interviews, grille de focus group, fiches de collecte de données  pour l'annuaire …)
nécessaires à la collecte des informations;
-D’assurer, en collaboration avec l'équipe HI, la sensibilisation et la formation des différents acteurs impliqués dans la réalisation du diagnostic
et de veiller à leur participation effective dans tout le processus;
-D’appuyer l’équipe du projet et ses partenaires associatifs, à mobiliser les acteurs et à mettre en place des groupes de travail pour  la collecte
effective des données lors d’ateliers et sur le terrain (y compris celles relatives à l'annuaire des acteurs et prestataires de services en insertion
professionnelle); de veiller à leur qualité et à leur analyse ;
-D'assurer la rédaction du rapport final du diagnostic;
-De veiller globalement à l'atteinte des résultats (objectifs et  livrables).

IV Calendrier et budget indicatifs de la mission

IV.1. Calendrier indicatif


Le total homme-jour (HJ) devra être d’environ de 50, à affiner en fonction des propositions.
La mission devra démarrer au plus tard le 15 Mars 2018 avec une remise du rapport final et  autres livrables en version finale au plus tard le
30 Juin 2018.

Le consultant(e) devra proposer un plan de travail détaillé, faisant apparaître clairement les différentes phases de son assistance  conformément
aux objectifs ci-dessus indiqués.

IV. 2. Budget indicatif de la mission

La proposition financière de la mission doit prendre en compte les éléments suivants :

-Les honoraires liés à la prestation en TTC  (tenant compte de la retenue sur prestation).
-Les frais réels : transport national, transport international, hébergement, communication etc.

Le consultant sera en charge d’assurer sa propre logistique.

Handicap International viendra en soutien pour le bon déroulement de la mission :

-L’organisation des activités afférentes à la mission (prise de rendez-vous avec les partenaires, visites terrain, réunions du groupe de travail,
ateliers avec les partenaires etc.) est assurée et financée par HI.

A noter que pour l’étape de contractualisation, il sera demandé au consultant sélectionné d’être en conformité avec l’ensemble des obligations
professionnelles, fiscales et sociales requises.
Le consultant devra fournir toutes les pièces justificatives prouvant la légalité de ses activités ainsi que les certificats d’assurance adéquats.

IV- 3-  Livrables

Les livrables attendus de la mission sont :

1. Les TDR du diagnostic, les outils de collecte de données (concernant le diagnostic et l’annuaire), les rapports complet et synthétique du
diagnostic, les modules de sensibilisation et de formation développés. Le rapport complet devra comporter (conformément aux résultats attendus
tels qu’indiqués au point III-1), entre autres, des parties relatives à :

-La situation socio-économique des JSH;
-Au  niveau d’accès des JSH aux services de l’insertion professionnelle et à l'emploi ;
-Aux secteurs économiques porteurs et aux opportunités économiques ;
-Aux barrières sociologiques, environnementales et économiques aux opportunités d'accès à l’emploi;
-Aux recommandations concrètes à destination des acteurs du territoire pour la mise en œuvre des actions du projet avec  les mécanismes de
suivi.

Par ailleurs, les outils de collecte de données en vue de la réalisation de l’annuaire doivent permettre d’avoir  le détail des prestations proposées
et de l'accessibilité de ces prestations (coût, prérequis, contrainte mobilité et accessibilité de l'information...)

2. Un rapport synthétique de fin de mission au 30/06/2018


NB : Les rapports et outils, modules seront des propriétés exclusives de Handicap International. Toute communication ou publication liée à ces
documents devra faire l’objet d’un accord préalable avec Handicap International.

V- Qualification requise/Expertise recherchée

Le candidat à cette  mission (Consultant individuel ou cabinet d’études) doit présenter les qualifications, compétences et expériences suivantes,
dûment référencées :

-Diplôme de Niveau Master (BAC +5) en Sciences sociales et humaines, sciences économiques ou de gestion  etc.;  
-Minimum de 5 ans d’expérience dans le secteur du développement, de l'insertion professionnelle/emploi et notamment en matière de
recherche- action participative;
-Expérience significative de l’approche partenariale et de processus multi acteurs;
-Fournir les preuves (au moins trois) des expériences similaires (copie contrat, bon de commande, attestation de bonne exécution ou tout autre
document);
-Maîtrise parfaite des méthodes et outils de recherche ou de diagnostic participatifs;
-Expérience dans le champ du genre, du handicap et du développement local inclusif ;
-Bonne connaissance des acteurs et de l’environnement institutionnel et/ou privé relatif à l’insertion professionnelle au Bénin souhaitable ;
-Bonne capacité d’analyse,  de synthèse et de rédaction ;
-Bonnes capacités pédagogiques;
-Maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Power Point).

NB
: le nombre total d’hommes-jours sera réalisé sur le lieu de la mission (Cotonou)

VI- Candidatures

VI-1- Eléments constitutifs des dossiers de candidature

Les dossiers de candidature des consultants intéressés par la présente mission devront obligatoirement comporter les quatre (4) éléments
suivants:

1. Une proposition technique détaillée présentant notamment la compréhension des enjeux du diagnostic, l'approche méthodologique proposée
et des éléments sur les autres aspects des termes de références;
2. Une proposition financière détaillée (honoraires, frais d’hébergement/repas, frais de transport international, frais de transport national etc. ;)
3. Le CV du consultant ainsi que les éventuelles références;
4. Copie du (es) diplôme (s).

NB : Les dossiers de candidatures incomplets seront déclarés inéligibles et ne seront donc pas intégrés au processus de sélection.

VI-2- Soumission des dossiers de candidature

Les dossiers de candidature complets sont à envoyer par mail  aux deux (2) adresses suivantes avant le  19/02/2018, 15h00 (heure du Bénin)
avec en objet la mention « Candidature Mission Assistance Technique /Projet IP Bénin ».

-coordobenin@handicap-international-togo.org
-rlog@handicap-international-togo.org

Seul(s) le(s) candidat(s), dont le dossier sera sélectionné, sera (ont) contacté (s) avant le 28/02/2018 au plus tard. Le candidat retenu pourra être
sollicité pour un entretien (Skype) ou en présentiel.